AAG

A la Une Analyse
Vous aimeriez comprendre comment et pourquoi LKQ veut tellement conquérir l'Europe de la pièce ? Suivez-nous dans cette étude comparée des principaux chiffres régulièrement publiés par le géant américain. 1er volet de notre analyse : le “comment”, avec un état des lieux de l'insolente conquête européenne du distributeur et de la concentration galopante qu'il impose à tous ses concurrents...
Parce qu’il n’y a pas que Groupauto, Précisium et Gef’auto dans la galaxie de groupements Alliance Automotive Groupe (AAG), mais aussi Partner’s, et que celui dispose aussi de son réseau de réparation-collision, Mon Carrossier, il était temps de lui organiser sa première convention. Qui s’est tenue les 7 et 8 avril derniers et a permis aux adhérents de l’enseigne de visiter la plateforme spécialisée pièces de carrosserie d’AAG, Saint-Amand Service, dans l’Essonne.

Pièces – Offensive tous azimuts d’AAG

(1 796 vues) - 9 mai 2017 / 1 commentaire

Dans le cadre de la convention Top Garage qui s’est tenue du 28 avril au 2 mai dernier, le groupement Alliance Automotive Group AAG a mis en avant les récents investissements afin de donner aux réparateurs du réseau une offre aussi large que compétitive…
Autodis Group (Autodistribution) vient de publier ses résultats pour l’exercice 2016. Chiffre d’affaires et résultats nets apparaissent en belle hausse (respectivement, 1,275 Md€ et 46,8 M€), portés notamment par le dynamisme des filiales. Les consolidations des récents achats devraient suffire pour voir le groupe franchir le cap symbolique de 1,5 Md€ de chiffre d'affaires en 2017...
Depuis début 2016, face à un Alliance Automotive Group plus que boulimique à l'international, Autodis Group (Autodistribution) n'avait guère montré d'appétit que dans nos bonnes vieilles frontières. Même le rachat de Doyen semblait à ce titre bien timide, plus de la moitié du chiffre d'affaires du distributeur belge étant réalisé en France. Mais ça, c'était avant : avec la récente reprise de trois distributeurs italiens, Autodistribution confirme clairement que son territoire naturel d'expansion est devenu européen. Par gourmandise ? Non, par nécessité. Car la concentration est durablement devenue la règle...