accident

Pièces Visibilité & sécurité
Lors de la Journée Mondiale de la Vue, qui s’est déroulée le 10 octobre 2019, Michelin et Essilor ont signé un Memorandum of Understanding pour deux ans. L’objectif est de sensibiliser les automobilistes sur la vue et de posséder des pneus en bon état d’usage.
À l’initiative de Mégacities Institute, le GiPA a mené une enquête auprès d’automobilistes possédant des véhicules équipés de systèmes autonomes tels que le freinage d’urgence, le régulateur de vitesse ou l’assistance au stationnement. Même si ces automobilistes émettent quelques petites des réserves sur leur utilité ou leur fonctionnement, ces équipements seront pris en compte pour le rachat d’un nouveau modèle. Quant à l’autonomie totale, la plupart sont prêts à mener l’expérience, surtout chez les gros rouleurs et les plus jeunes.
Euromaster propose aux professionnels l’installation d’éthylotest dans les véhicules, ceci dans l’un de ses 22 centres agréés. Les particuliers pourraient être touchés par cette mesure en cas de récidive alcoolique au volant.
L’emblématique marque de pneumatiques propose le Michelin Safe-&-Drive, un système connecté embarqué permettant de bénéficier de plus de sécurité et de services sur la route. Ce système de eCall s’adresse à 300 millions de véhicules en Europe. 
Une réunion organisée par le CNPA à la Maison de l'Automobile a permis au Syndicat National des Sociétés d'Assistance (SNSA) de présenter son dispositif, en particulier en présence de la FNAA. De nouvelles garanties ont été obtenues pour les professionnels.
La société auvergnate Les Affranchis, spécialisée dans la gestion de sinistre indépendamment de toute compagnie d'assurance et tournée vers le conseil aux automobilistes, vient de conduire, en compagnie des étudiants de l’ESC Clermont, une enquête statistique révélant l’ignorance du client final vis-à-vis de son bon droit en matière de réparation. En particulier suite à un sinistre non responsable.
Le Syndicat des experts indépendants (SEI), membre de la CFEA, vient de lancer, le 9 janvier, une “plateforme nationale du recours direct automobile”, au travers d’un site web baptisé accident-non-responsable.com et d’un numéro de téléphone dédié. Une initiative qui, selon son président Bernard Tourrette, concrétise deux ans de réflexion et vient trancher avec la relation plus que distante qu’entretiennent les autres composantes de la CFEA (ANEA, BCA Expertise) avec le recours direct…