Actualités Publiques

Nos lecteurs viennent enrichir le débat autour de l'action envisagée par Bosch contre Oscaro (voir "Bosch attaque Oscaro.com en justice!"). Une évidence: l'équipementier suscite encouragements... et interrogations. Une autre évidence: les résultats de la démarche sont très attendus, autant par ceux qui y croient que par ceux qui en doutent...
Cette fois, c’est arrivé : un grand équipementier –Bosch en l’occurrence– met ses pieds de géant dans le plat d’internet. Et ça ne rigole pas : «Nous attaquons Oscaro en justice pour usage frauduleux de notre marque», nous confirmait mercredi 15 décembre Thierry Leblanc, le patron France de Bosch Aftermarket.
L’un des leaders de la vente aux enchères de véhicules tente de diversifier ses canaux de distribution en développant des ventes aux enchères mobiles destinées aux particuliers, ceci en partenariat avec les acteurs de la distribution automobile.