Alain Bessin

Pour continuer d’apporter à son réseau de carrossiers les pièces d’origine Opel et les services captifs de la désormais filiale du groupe PSA, le GIE Five Star et la marque allemande viennent de signer un partenariat complétant ainsi le panel d’accords noués entre l’enseigne et les constructeurs.
Après plusieurs années de sollicitations de la part des dirigeants de Five Star, Renault vient enfin d’accepter de devenir partenaire du GIE de carrossiers. Une bonne nouvelle pour le réseau aux cinq étoiles, qui vont ainsi pouvoir bénéficier de meilleures conditions pour la fourniture de pièces captives et pour le partage de solutions techniques propres au constructeur au losange.
Le Congrès Five Star 2016 a permis aux adhérents du réseau de carrosserie de prendre connaissance des nouvelles solutions de communication et des nouveaux leviers de visibilité proposés par le GIE à leur attention durant toute la durée du plan “Perspective 2020”, notamment des fiches personnalisées sur le site de l'enseigne et sur Allogarage.fr.
Le congrès Five Star 2015, qui s’est déroulé à Cargèse, en Corse, du 11 au 13 juin derniers a vu quelques annonces d’importance lancées par la tête de réseau. Parmi elles : des accords avec les réseaux constructeurs pour l’approvisionnement de pièces, une visibilité accrue sur la toile et surtout un service ciblant le hors assurance…
Pour sa convention annuelle, Five Star avait choisi le site savoyard de Valmorel, à 1 400 mètres d’altitude, pour présenter les nouvelles pistes à suivre aux carrossiers du réseau. Au menu : normalisation, diversification, performance, notoriété, communication… Actualité oblige, ce congrès du réseau de carrossiers Five ...
L’ultime table ronde du week-end de convention de la FNAA, samedi 3 mai, entendait montrer à quel point l’appartenance à un réseau pouvait constituer un bouclier pour les artisans face aux pressions des apporteurs d’affaires. Et transformer le rapport en partenariat gagnant-gagnant. Mais le bouclier est-il bien si épais ? Le public n’avait pas l’air de le penser…