Alpha Scale

Et voilà que SRA (Sécurité et Réparation Automobiles), émanation des assureurs et pourtant très ancien et avisé observateur du prix des pièces, prend brutalement et ouvertement position contre les tarifs des pièces captives, tout particulièrement ceux pratiqués par les constructeurs français. Les assureurs veulent-il enfin ouvrir ce dossier qu’ils contournent depuis si longtemps ? Et si oui, pourquoi ?

Nous vous révélions récemment la création par AXA d’une centrale d’achat baptisée Alpha Scale et surtout d’Alpha Scale France, sa toute jeune filiale française née en juillet 2015. Nous avons cette fois pu joindre Philippe Cousin, directeur des achats assurantiels de l’assureur et président d’Alpha Scale France. S’il n’a guère été disert sur les chiffres, objectifs et autres éléments stratégiques, il a toutefois bien voulu nous expliquer les principales ambitions et le fonctionnement général de l’entreprise.

S’astreindre à faire des recoupements sur internet favorise parfois de réelles surprises. C’est ainsi que nous avons découvert l’existence de la société Alpha Scale France présidée par Philippe Cousin, directeur des achats assurantiels d’AXA. Le code NAF 4531Z de la société correspond… à l’activité de commerce de gros d’équipements automobiles, peu en phase avec l’activité usuelle de l’assureur ! AXA lance-t-il une centrale d’achat de pièces automobiles ?