Anea

Carrières Organisations professionnelles
L'assemblée générale ordinaire de la Confédération Française des Experts en Automobile (CFEA) a organisé ses élections. C’est François Mondello qui en assure maintenant la présidence.
La récente interview d’un responsable de la CFEA auprès du journal Le Parisien a fait réagir plusieurs de nos lecteurs, observateurs attentifs et acteurs du secteur de la réparation-collision. Qui reprochent à l’establishment de la profession d’expert de saisir l’opportunité des procès en cours pour s’arroger l’exclusivité de l’accès au Service d’immatriculation des véhicules (SIV) dans le cadre des procédures VE et imposer un concentrateur unique.
Entrée dans l’Association Eco Entretien (AEE), l’Alliance nationale des experts en automobile (ANEA) souhaite voir ses experts devenir tiers de confiance en s'appropriant l'eco diag, préalable à toute future prestation d'éco entretien. Les organisations professionnelles de réparateurs sont vent debout. Ont-elles compris qu'un tel précédent pourrait effectivement importer dans la mécanique le même contrôle économique que le couple expert/assureur a durement imposé à la réparation-collision ? Probablement...
Pour sa toute première édition, le 30 mars dernier, le Symposium organisé par l’Alliance nationale des experts en automobile (ANEA) a souhaité évoquer un thème majeur de l’entretien-réparation des années à venir : l’Eco Entretien. En invitant les responsables de l’Association Eco Entretien (AEE) ainsi que ses membres, fournisseurs de matériel, équipementiers et réseau de distribution et de réparation auto à débattre de la question de la maîtrise de la prestation et, surtout, de sa commercialisation intelligente auprès du grand public…
A l’occasion du tout premier Symposium ANEA, organisé le 30 mars dernier à Paris, Cathy Bieth, cheffe du département animation du contrôle technique déconcentré au Ministère de l’écologie a mis quelques points sur beaucoup de i, à propos des différentes phases du renforcement du contrôle technique, dont la première entre en vigueur le 20 mai prochain.
En préambule de son tout premier Symposium, consacré à l’entretien de systèmes de dépollution moteur, l’Alliance nationale des experts en automobile (ANEA) et son président, François Mondello, ont tenu à révéler quelques statistiques issues de son concentrateur concernant la sécurité du parc. Lesquels révèlent une baisse du taux de pneus très usés dans le parc de véhicules expertisés en 2017 et, à l’inverse, une hausse sensible du taux de véhicules dangereux.
Désireuse d’inscrire la profession d’expert en automobile dans la transition écologique du parc roulant et remettre le métier au centre des préoccupations environnementales croissantes du secteur, l’ANEA vient de rejoindre l’Association Eco Entretien. La façon dont les experts s’inscriront dans la démarche reste à définir mais devrait être éclaircie au cours du Symposium ANEA du 30 mars prochain.
Parce qu’à l’occasion d’un reportage du Journal de 20 heures de France 2, le 4 janvier, sur les arnaques aux faux VO/vrais VGE, la chaîne publique a attribué à la profession d’experts en automobile le chiffre de 5 à 7% d’experts « véreux », la CFEA a violemment réagi. Non, ce chiffre ne vient pas d’elle, et les fraudeurs qui font aujourd’hui l’objet de poursuites judiciaires ne seraient pas plus d’une dizaine, soient moins de 0,3%...
Le combat pour le libre choix de l’expert par l’automobiliste, que le CNPA entend porter, ne semble pas du goût de la Confédération française des experts en automobile (CFEA). Celle-ci a brusquement nié à l’organisation professionnelle de réparateurs la vocation à se saisir de ce dossier.