Après-vente PSA

Racheté en début d'année par PSA, Mister-Auto.com confirme le renforcement de son schéma logistique pièces en s'appuyant sur celui du constructeur. Il vient d'officialiser l'implantation de ses stocks à Vesoul, dans le principal centre PR du constructeur...
Résiliés par PSA pour favoriser une révolution logistique des plaques PR qui n’annonce rien de très clair pour la très grande majorité d'entre eux, les DOPR Peugeot et Citroën s'inquiètent pour leurs entreprises sans encore vraiment savoir comment ils seront accompagnés et préservés. Les alternatives sont encore floues et le constat reste inquiétant, surtout chez les plus faibles des “Citroën” : comment survivre et prospérer sans tout ou grande partie de l'activité pièce, son CA et sa rentabilité ?
Euro Repar Car Service, le réseau de réparation multimarque du groupe PSA, fait étape sur Equip Auto pour la première fois de sa (récente) histoire pour y confirmer le dynamisme de son déploiement −1 600 à 1 800 en France en 2016, 8 000 dans le monde en 2020 !− ainsi qu’un pan des ambitions de la stratégie après-vente du constructeur, dont… le montage des pièces Mister-Auto dans le réseau !
Nous révélions récemment la volonté de PSA de devenir distributeur de pièces équipementières en nous interrogeant sur sa capacité logistique et culturelle d'y parvenir. Mais pour franchir ce mur historique, le constructeur ne va-t-il pas se satisfaire d'une première étape plus à sa portée : servir d'abord les seuls besoins en la matière de ses propres réseaux RA1 et surtout, RA2 et “RA3” ?
En parallèle de sa révolution logistique PR annoncée, PSA étudie discrètement une stratégie de distribution de pièces équipementières vers le BtoB, façon groupement de distributeurs indépendants. C’est certes dans le sens de l’histoire. Mais le constructeur a-t-il vraiment tout paramétré pour parvenir à l’écrire avec succès ? Est-ce seulement possible ?
Le conflit entre PSA et ses réseaux sur la question Mister-Auto/Eurorepar laissera peut-être une trace imprévue, comme un vilaine graine plantée dans le business pièce du constructeur : ces dernières semaines, jamais les RA1 ne sont autant sortis pour flairer l'offre possiblement alternative des distributeurs indépendants...
Il y a 2 semaines, les réseaux de PSA obtenait une fragile “paix armée” avec leur constructeur, suite à l’effarant fiasco de communication Mister -Auto/Eurorepar. Devrait pourtant revenir sur la table des prochaines négociations PSA/Réseaux une demande récurrente : le repositionnement à la baisse du prix des pièces d’origine. L’objectif avoué du réseau : -20% ! Vraie ou fausse bonne idée ? Le jeu en vaut-il la chandelle ? Voir…
Les représentants du groupement des agents Citroën sont venus présenter hier à la presse l’épilogue de la grave crise qui oppose depuis trois semaines tous les réparateurs agréés Peugeot et Citroën à PSA sur le dossier Mister-Auto/Eurorepar. L'inédit front commun des 4 réseaux Peugeot et Citroën a gagné. Reste l'essentiel : inventer les clés pour accroître la compétitivité de leur offre atelier sans abimer leur business model...
Dans les colonnes de notre confrère Autoactu.com, la récente sortie médiatique de Jean-Baptiste de Chatillon, directeur financier et responsable pièces et services de PSA, voulait sûrement détendre la lourde ambiance de fronde qui pèse sur les réseaux agréés de PSA. Mais ses explications sur les enjeux et sur les premières adaptations consenties n'ont visiblement pas encore convaincu...