Aréas

Les assureurs ne veulent pas du libre choix du réparateur, on le sait. L’arme espérée létale qu’ils déploient contre lui, c’est le “rôle économique de l’expert”, cette notion floue que les donneurs d’ordre veulent maintenant étendre jusqu’à étouffer chez les carrossiers tout espoir né de cette loi. Les fédérations de réparateurs l’ont compris : l’expert est en l’occurrence plus victime de sa situation de dépendance que…