arrêté

A la Une Arrêté ministériel
Un arrêté ministériel, paru au Journal Officiel, est venu le confirmer ce lundi 16 mars au matin : les commerces d’équipements automobiles et activités d’entretien et réparation de véhicules automobiles ainsi que de véhicules, d’engins et de matériels agricoles sont autorisés à ouvrir malgré le passage au stade 3 de l’épidémie de coronavirus Covid-19. Les centres de contrôle technique, eux, peuvent rester ouverts, sous condition d'autorisation préfectorale...
Le 15 décembre dernier, l’arrêté d’homologation des boîtiers de conversion E85 et de leur installation a été publié. Une aubaine pour les ateliers d’entretien-réparation auto, qui vont pouvoir développer cette activité comme levier de rentabilité et comme source de diversification ; et pour une société comme FlexFuel Energy Development, qui fabrique et distribue ce type de boîtiers depuis plus de dix ans et a déjà équipé plus de 25 000 véhicules avec le concours quelque 200 professionnels de la maintenance automobile formés par ses soins.
Paru cet été, l’arrêté modifiant les conditions du ramassage des huiles usagées dans les ateliers entend donner de l’air à une filière en souffrance économique. Mais il sonne non seulement comme un casse-tête administratif supplémentaire pour les professionnels, et comme une double peine pour l’automobiliste…