assurance

Quelques réparateurs nous ont rapporté que certains de leurs clients avaient été enjoint par leur assureur à garder leur véhicule chez eux suite à sinistre, afin de l'y faire directement expertiser. Ou à l'amener directement au cabinet de l'expert. Si cela s'avère, il est légitime de se demander si cette nouvelle tentative de contournement du libre choix du réparateur ne risque pas d'être "la bonne" pour les compagnies d'assurances : celle qui les remettrait "enfin" (ou plutôt déjà !) dans le "droit chemin" de la maîtrise du coût sinistre...
Il y a informer, et informer les bonnes personnes. Ce sont deux choses différentes et AXA comme d'autres assureurs, bien que transparents dans la possibilité pour les assurés de pratiquer le recours direct, ne transmettraient pas la notice que nous reproduisions ce 22 septembre aux automobilistes les plus concernés par une indemnisation à travers cette procédure, à savoir leur propre client lorsqu'il n'est pas responsable de son sinistre. C'est ce que souligne ici même un agent général d'assurance.
Alors que certaines plates-formes de gestion de sinistres « dédommagent » tout de même le fameux service à domicile qu’elles exigent de « leur » réseau de réparateurs, d’autres, comme Elexia, exigent purement et simplement que les carrossiers l’exécutent gratuitement. En échange, bien sûr, d’une augmentation de leur volume d’entrées-atelier. Si le SAD gratuit n’a rien d’une légende urbaine, cela va tout de même mieux en le montrant. Et en le prouvant, document à l’appui…
Direct Assurance lance une appli qui va permettre de « noter » la conduite de ses assurés pour ajuster leur tarif d’assurance tandis qu’Allianz s’apprête à faire de même. Par ailleurs, le constat amiable suite à un accident va très prochainement se digitaliser. Le véhicule connecté progresse… ...
Dans un contexte économique et stratégique qui complique manifestement l’exercice de l’expertise libérale, le BCA, lui, recrute. Et pas seulement de jeunes experts en formation, mais aussi des professionnels déjà inscrits sur la liste nationale ! Des embauches opportunes ou le signe d’une tendance de fond ? Peut-être un peu des deux…