Atac Pièces Auto

Au cours d’une première convention réussie qui a réuni du 11 au 14 octobre à Mykonos, en Grèce, la moitié des adhérents de ses trois réseaux –distributeurs, relais techniques, réparateurs– Alternative Autoparts a fait le point sur ses ambitions nationales, son tout récent développement international et son inscription dans l’ambitieux projet mondial de Nexus.
Face à l’arrivée tonitruante d’Otop, nous nous demandions récemment si ce défi commercial lancé à la distribution traditionnelle pourrait la forcer à adapter son modèle presque séculaire. Une première réponse pourrait bien émerger chez le distributeur orléanais Atac Pièces Auto. Visite guidée de ses réflexions et de ses projets qui pourraient bien changer le visage de toute la distribution…
Fondé il y a un peu plus d’un an, le groupement Alternative Autoparts a profité d’Equip Auto 2017 pour faire le bilan de sa jeune existence et annoncer le lancement d’un réseau de “Relais Technique” pour apporter, en local, les compétences nécessaires aux grossistes traditionnels du réseau dans la distribution de pièces techniques, de pièces d’échange standard ou d’échange-réparation. Un réseau dans le réseau, qui compte déjà deux membres.
Le groupement créé par Fabrice Godefroy (IDLP) et Frédéric Derouck (ATAC Pièces Auto) fête ses 1 an d’existence. Cerise sur le gâteau : Alternative Autoparts accueille à cette occasion un nouvel adhérent et vient d’organiser ses premières soirées réseau Technicar Services.
Alternative Autoparts, le nouveau groupement de distribution emmené par IDLP et Atac Pièces Auto, a été officiellement lancé le 1er avril. Il compte séduire la nouvelle génération d’entrepreneurs soucieux de pérenniser leur indépendance, en mettant le groupement au service de ses membres et non d’actionnaires-financiers. C'est en ce sens qu'il faut entendre le terme «alternative»...