Autodis-Oscaro

Depuis plusieurs jours, la campagne menée par Oscaro pour rassurer ses clients et partenaires ne faiblit pas. Le héraut de cette stratégie se confond avec le héros que se plaît plus que jamais à incarner Pierre-Noël Luiggi, le président-fondateur du site. En positivant l’entrée d’Autodis dans son capital, Il déroule à nouveau son “story telling” dans cette savoureuse interview complice, opportunément diffusée le 19 septembre par BFM Business…

Après le choc de la montée-surprise d’Autodis Group au capital d’Oscaro, reste maintenant à démêler le vrai du “cosmétique” et le logique du spectaculaire. Car non seulement les versions des deux protagonistes s’entrechoquent, mais les dessous du dossier sont aussi complexes que les enjeux qui dépassent les seuls intérêts des deux distributeurs…

C’est le patron d’Oscaro lui-même qui l’a confié hier à notre confrère économique Les Échos tout en officialisant l’information sur son propre site : un mystérieux «partenaire industriel» a pris 5% du capital de Oscaro Holding contre un apport de 30 millions d’euros. Une opportune communication alors que les réseaux sociaux relaient depuis 48 heures une «fake news», dénonce Oscaro, qui claironne son dépôt de bilan imminent. Et bien sûr, le nom d’Autodis Group en profite pour réapparaître…