Autodistribution

Autodistribution vient de lever 240 millions d’euros sur les marchés financiers, soit la bagatelle de plus d’1,5 milliard de nos défunts francs. L’opération, rapidement et facilement menée, montre que le groupement version « Towerbrook » n’a plus rien de commun avec la Bérézina financière qui concluait « l’ère ...
En août dernier, nous faisions un triste constat : dans une France où en 10 ans, les plateformes ont proliféré jusqu’à compter 80 implantations (régionales et nationales comprises), l’âge d’or semble terminé (voir «Plateformes régionales: l’hécatombe annoncée…»). Vous étiez, à notre grande surprise, plus de 8 900 à lire notre analyse. La question vous intéressait visiblement. Nous avons donc pisté les réponses qui commencent à tomber…
Ce tableau fait le compte des pages vues concernant les fiches réseaux publiées sur notre site apres-vente-auto.com. Les lecteurs attentifs auront compris la nécessité de préciser la date de mise en ligne de chaque fiche : certaines apparaissent «mal classées» car mises en ligne depuis moins de temps que d’autres. Mais cette nuance ne retire rien à l’intérêt de ce tableau qui montre à quel point nos lecteurs s’intéressent, de façon croissante, aux enseignes qui animent le marché de l’après-vente...
Le groupement de distribution a remis hier un chèque de 50 000 € à l’association « Les Autos du cœur », qui permet aux plus démunis de conserver une mobilité souvent essentielle pour retrouver un emploi. Parallèlement, le groupe mobilise son réseau de réparateurs pour que ces derniers, sur la base du volontariat, aident à la réparation de véhicules qui seront redistribués par l’association.