AXA

Allo Joe est une plateforme digitale mettant en relation des automobilistes souhaitant faire réaliser l’entretien de leur véhicule avec des professionnels indépendants. Ses armes : les prestations sont réalisées au domicile du client, à des tarifs jusqu’à 50% moins chers que dans un atelier traditionnel, qui plus est des prestations couvertes au travers d’un partenariat avec Axa…

Le Garage des Étoiles, situé à Montigny-lès-Cormeilles, réclame en justice quelque 400 000 € à Nobilas, la plateforme de gestion de sinistre d’Axa. Un montant représentant selon son gérant le manque à gagner pour cause de tarifs imposés trop bas et des factures impayées…

A l’occasion d’un jugement rendu par le Tribunal d’instance de Grasse (06) le 11 juillet dernier, l’inscription d’un sinistre non responsable au dossier de la victime par son assureur a été officiellement dénoncée comme illégale… Et condamnée comme il se doit. Les automobilistes ayant subi le double préjudice de l’accident et de la notification de celui-ci dans leur relevé d’information ont donc désormais les armes pour ne plus se laisser faire. Explications…

Après “Allo Mécano”, le service d’AXA destiné à contrôler les devis mécanique de ses assurés à leur demande, avec l’aide de “mécaniciens-experts”, c’est au tour de Natixis Assurances de proposer une solution semblable dans l’Assurance AUTO qu’elle fournit aux clients des Caisses d’Epargne… au risque de raviver une plaie encore fraîche chez les représentants de la profession de réparateur.

Annoncée par le délégué interministériel à la sécurité et à la circulation routières lors du Congrès de l’ANEA, en avril dernier, la nomination des nouveaux membres de la Commission nationale des experts en automobile a été officialisée au travers d’un arrêté paru au Journal Officiel le 10 septembre dernier. Ainsi réactivé après de longues années de sommeil, la CNEA, chargée entre autres des procédures disciplinaires de la profession d’expert, se pare toutefois d’une couleur très CFEA, pour ce qui est de ses membres experts en automobile…

Et voilà que SRA (Sécurité et Réparation Automobiles), émanation des assureurs et pourtant très ancien et avisé observateur du prix des pièces, prend brutalement et ouvertement position contre les tarifs des pièces captives, tout particulièrement ceux pratiqués par les constructeurs français. Les assureurs veulent-il enfin ouvrir ce dossier qu’ils contournent depuis si longtemps ? Et si oui, pourquoi ?

La société clermontoise Les Affranchis, spécialisée dans le conseil aux automobilistes en matière de gestion de sinistre s’est penchée sur l’ensemble des dossiers qu’elle a eus en charge depuis sa création et vient de dévoiler un tout premier baromètre des compagnies et mutuelles d’assurances les plus efficaces dans l’indemnisation des automobilistes. Un baromètre certes régional mais qui prouve que certains assureurs se sont déjà disciplinés pour répondre aux procédures de recours direct, notamment, quand d’autres continuent de jouer la montre…

Ce n’est pas un mais bien deux jugements de la Juridiction de proximité de Clermont-Ferrand qui ont condamné AXA dans le cadre de deux recours directs. Une situation inédite pour le géant de l’assurance qui, jusqu’ici, était parvenue à se mettre à l’abri de cette procédure si bénéfique au droit de l’automobiliste non responsable de son sinistre.

1 2 3 7