BCA

A la Une Réparation-collision
Depuis la signature de la précédente version de la “Charte professionnelle BCA/CNPA”, en 2013, le paysage de la réparation-collision s'est complexifié et digitalisé, posant toujours plus de problème dans la relation expert-réparateur. Il était donc temps que la société d'expertise et l'organisation professionnelle retrouvent le chemin de la discussion pour offrir une version améliorée dudit texte, qui a été officiellement signé le 26 janvier dernier.
Tribunes libres Expertise automobile
Expert en automobile depuis 1984, agréé près la Cour de cassation et la Cour d’appel de Limoges, entre autres, René Chastaing a vu évoluer la profession d’expert depuis plus de 35 ans et pu constater à quel point la situation de la réparation-collision, autrefois favorable au réparateur, est aujourd’hui cadenassée par les arbitrages économiques des assureurs. Et il constate dans cette tribune qu’exercer le métier d’expert en toute indépendance est nécessairement contrecarré par ce libre marché dont les lignes ne cessent de bouger…
A la Une Organisations professionnelles

BCA Expertise rejoint l’ANEA

(3 169 vues) - 18 août 2020 / 6 commentaires

Alors qu'elle paraissait contre-nature jusqu'ici, BCA Expertise étant une société dont l'actionnariat est à 100% assurantiel, l'arrivée du principal réseau de cabinets d'experts salariés au sein de l'ANEA, qui ne regroupait jusqu'ici que des cabinets libéraux, vient abolir une barrière qui n'était plus que symbolique depuis quelques années, tant les adhérents de l'ANEA sont nombreux à être “agréés” par des compagnies d'assurances.
Le Syndicat des experts indépendants (SEI), membre de la CFEA, vient de lancer, le 9 janvier, une “plateforme nationale du recours direct automobile”, au travers d’un site web baptisé accident-non-responsable.com et d’un numéro de téléphone dédié. Une initiative qui, selon son président Bernard Tourrette, concrétise deux ans de réflexion et vient trancher avec la relation plus que distante qu’entretiennent les autres composantes de la CFEA (ANEA, BCA Expertise) avec le recours direct…
Le 7 décembre, le Tribunal de grande instance (TGI) d’Evry (91) a condamné un expert en automobile à 4 ans de prison dont 2 ferme, pour n’avoir pas suivi comme il se doit les réparations d’une Clio, classée VGE et revendue malgré tout comme VO, responsable de l’accident du conducteur et du décès de son passager en 2014. Le remorqueur, auteur des réparations en toute illégalité, a été condamné lui aussi à une peine de prison ferme assortie de sursis. Le Syndicat des experts en automobile indépendants (SEAI) se félicite de ces condamnations mais déplore que certains passent encore entre les mailles du filet.
Annoncée par le délégué interministériel à la sécurité et à la circulation routières lors du Congrès de l’ANEA, en avril dernier, la nomination des nouveaux membres de la Commission nationale des experts en automobile a été officialisée au travers d’un arrêté paru au Journal Officiel le 10 septembre dernier. Ainsi réactivé après de longues années de sommeil, la CNEA, chargée entre autres des procédures disciplinaires de la profession d’expert, se pare toutefois d’une couleur très CFEA, pour ce qui est de ses membres experts en automobile…
La Confédération française des experts en automobile (CFEA), qui regroupe ANEA, UPEAS et BCA expertise, a très officiellement appuyé auprès de la Délégation à la sécurité et à la circulation routières (DSCR) pour que le module de formation continue consacré au recours direct dispensé par l’INSERR soit purement et simplement… supprimé ! Une initiative qui place l’organisation, qui se veut le représentant “unique” du métier, dans une position diablement décalée par rapport au mouvement de libération de l’expertise dans lequel s’inscrit le recours direct.
Le Syndicat des experts indépendants (SEI) a décidé d’intégrer la Confédération française des experts en automobile (CFEA), réactivée l’an dernier par l’ANEA, l’UPEAS et BCA, afin de se donner les moyens de toucher plus facilement les Pouvoirs publics, qui disposent de beaucoup de prérogatives en matière d’expertise auto. Mais l’intégration du SEI, qui se veut militant de l’indépendance des experts vis-à-vis des donneurs d’ordres, pourrait s’avérer plus complexe que prévue dans une organisation ou les “experts d’assurance” sont légion et dominent les débats…