Bernard Perreau

Depuis début janvier, Feu Vert se fait remarquer avec une publicité “au poil” pour ses promos sur les pneus, mettant en scène le fameux chat Ramsès et le consultant star du football, Pierre Ménès. Un partenariat qui va se poursuivre jusqu’à la fin de l’Euro 2016 et qui marque la volonté de l’enseigne de se rapprocher des valeurs du sport et du goût pour le football d’une grande partie des Français.
Le CNPA vient d’accueillir en son sein 10 enseignes de réparation multimarque en créant une branche dédiée. L’organisation grossit ainsi ses rangs d’acteurs longtemps honnis (voir la "guerre des pubs") qui vont déplacer son centre de gravité historique. Mais si la greffe prend, ces troupes fraiches pourraient aussi être décisives dans la bataille de la crédibilité. Et de la représentativité…
A en croire cette mise en demeure adressée à Feu Vert par la CFEA (confédération des experts), un véhicule d’occasion ne pourrait être légalement expertisé, au sens de son évaluation, que par un expert automobile. Transmis à tous les pros du VO qui se découvrent multirécidivistes. Sans d'ailleurs jamais en avoir été informés par l’ANEA ou la CFEA jusqu'à cette initiative commerciale de Feu Vert…