CAPSAUTO

Voilà bien une pépite inédite dans le monde très économe des plateformes de gestion de sinistres : en 2016, CapsAuto (filiale de Groupama) augmente le taux horaire de ses quelque 1 000 carrossiers agréés ! Certes, c'est dans l'objectif pragmatique de privilégier le redressage, bien moins coûteux que le remplacement. Si CapsAuto joue le jeu −mais seulement si CapsAuto joue complètement le jeu−, ce peut être une bonne nouvelle pour “ses” carrossiers. Et à condition aussi que les experts concernés donnent un sens vertueux à leur rôle économique, en acceptant de gérer une certaine... schizophrénie. Explications...