carburant

On connaissait les places de marché généralistes grand public comme Amazon, en voici donc une nouvelle, plus professionnelle, dédiée aux… carburants ! Fairfuel, en effet, met en rapport des gestionnaires de flottes de poids lourds avec des fournisseurs de carburants indépendants. Déjà 60 à 70 clients, dont le groupement d’achats et de services du transport routier ASTR et ses adhérents, utilisent déjà les services du portail imaginé par Philippe Auquière, ancien de Total et de Gulf Oil, entre autres.
Si l'enveloppe de 12,5 millions d'€ promise par le Président de la République pour sauvegarder les stations-service dans les zones rurales ne peut être que la bienvenue pour le secteur, elle intervient bien tard, bien opportunément à trois mois d'élections régionales annoncées désastreuses pour le PS et surtout, dans un cadre qui ne répond pas à tous les besoins des détaillants de carburants...
Alors que le gouvernement a décidé, mi-octobre, d’interrompre le financement du Comité professionnel de distribution de carburants (CPDC), voilà qu’il a tenté d’imposer à l’instance intersyndicale d’entériner, en conseil d’administration, l’arrêt total de son activité. Face à cette tentative de mise à mort, les membres du CA ont donc suspendu leur mandat, rendant le CPDC inopérant mais indissoluble.
Trop concurrencé pour Esso, le marché français des stations-service ? Trop difficile pour ExxonMobil, le secteur français du raffinage ? Toujours est-il que le groupe de distribution de carburant, filiale du géant pétrolier américain, vient de mettre la touche finale à la vente de ses propres stations-service. 322 d’entre elles vont être vendues à l’irlandais DCC Energy pour 106 millions d’euros à peine… Les stations indépendantes opérées sous enseigne, elles, ne sont pas concernées.