carrossiers

On aurait pu croire que le mécanisme de la cession de créance raviverait surtout l’antagonisme entre assureurs et réparateurs… mais pas entre les organisations professionnelles de réparateurs elles-mêmes ! Ces vacances d’été ont ainsi été l’occasion d’une passe d’armes entre la FFC Réparateurs et le CNPA au sujet de la paternité dudit mécanisme et de sa version simplifiée. La preuve…

Sur un marché où les tarifs de la peinture et des pièces ont encore augmenté au premier trimestre 2017 par rapport au T1 2016, les carrossiers indépendants sont la seule population à se montrer stables, tant en termes d’entrées-atelier que de chiffre d’affaires, parmi les trois interrogées par le Baromètre FFC. Ils sont d’ailleurs plus nombreux que leurs confrères RA1 ou RA2 à déclarer une activité en hausse, tant assurance qu’hors assurance.

Après plusieurs années de sollicitations de la part des dirigeants de Five Star, Renault vient enfin d’accepter de devenir partenaire du GIE de carrossiers. Une bonne nouvelle pour le réseau aux cinq étoiles, qui vont ainsi pouvoir bénéficier de meilleures conditions pour la fourniture de pièces captives et pour le partage de solutions techniques propres au constructeur au losange.

Afin de développer la location de véhicules comme véritable levier de rentabilité pour ses adhérents carrossiers, le GIE Five Star a noué, en 2016, un partenariat avec ADA pour la mise en place de relais Point Loc. Au bout d’un an d’exploitation, le réseau de réparation-collision en tire un bon bilan, d’après 85% de son réseau.

Lancé en toute discrétion en février 2016, R-M Premium Partners est enfin officialisé par le fabricant de peinture. A travers ce véritable « club » d’excellence, la filiale de BASF entend apporter à ses clients réparateurs un cadre de collaboration haut de gamme, se superposant aux réseaux et en dehors de toute notion d’apport d’affaires ou de concurrence. L’objectif : améliorer les compétences et la performance durable de chacun, par le partage d’expériences et l’évaluation régulière des pratiques.

Parmi les enseignements prodigués par le baromètre FFC de ce premier trimestre 2016, le volume d’activité réalisé par les carrossiers au travers des assureurs a augmenté par rapport aux trois premiers mois de 2015. Et ce, qu’ils soient RA1, RA2 ou réparateurs indépendants. Etonnamment, l’activité hors assurance est elle aussi en hausse, sauf chez les concessionnaires…

 

Les représentants nationaux de la FFC-Réparateurs se sont rendus au Ministère de l’Intérieur le 28 juin dernier pour rencontrer le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe. Au menu de cette rencontre : les problèmes relationnels entre experts et réparateurs dans le domaine de la procédure VE suite, notamment, au fameux scandale des 5014 véhicules gravement endommagés (VGE) revendus sur le marché du VO.

Selon la FFC Réparateurs, de nombreux véhicules victimes des épisodes de grêle du mois de mai seraient immobilisés dans les ateliers des carrossiers choisis par leurs propriétaires. Les assureurs invoqueraient la mise en place à venir de plateformes de débosselage industrielles mais pour l’organisation professionnelle, l’entorse au libre choix du réparateur est manifeste…

1 2 3 4 5