Christophe Rollet

Présent sur Solutrans pour la première fois cette année, puisqu’elle a été officiellement lancée le 1er janvier 2017, la SAS Viasso, créée par Point S et SiliGom, a profité du salon pour dévoiler à ses adhérents et clients, présents ou à venir, son tout nouvel outil de gestion de pneus pour les flottes poids lourds. Un système qui offre une grande visibilité sur le poste pneumatique au gestionnaire de parc, ainsi qu’un véritable prévisionnel aux centres Points S et SiliGom pour la gestion de leur portefeuille clients.

Présent sur Equip Auto sans discontinuer depuis vingt ans, Point S est de nouveau de la partie en 2017 et l’enseigne d’indépendants du pneumatique et de l’entretien courant en a profité pour annoncer avoir atteint le nombre de 500 centres, tous concepts confondus, en France et Outre-Mer. C’est à Gignac, dans l’Hérault (34), que Stéphane Carcénac a ouvert ledit centre, son deuxième après celui de Paulhan.

Le phénomène de concentration à marche forcée observé dans le secteur de la distribution des pneumatiques mène-t-il inéluctablement à une mainmise de l’ensemble de la chaine par les manufacturiers ? Tel était le thème d’une table ronde organisé le 15 juin dernier par notre confrère Le Pneumatique et où les indépendants, malheureusement pas (assez) présents, ont des cartes à jouer…

Organisé à la Sucrière, lieu insolite du quartier Confluence, à Lyon, la deuxième édition du Point S Forum s’est tenue le 18 mai dernier. Un tiers des adhérents du réseau et une soixantaine de partenaires se sont donné rendez-vous lors d’un événement qui a permis de renforcer les liens entre fournisseurs et clients, et de récompenser certains entrepreneurs de l’enseigne pour la qualité de leur service client.

Afin de certifier le bon état des véhicules loués par les particuliers adhérents de la plateforme d’auto-partage OuiCar, Point S leur propose désormais un check-up avec à la clef un label qualité et, si besoin, 20% de réduction sur la ou les prestations à effectuer pour rendre le véhicule conforme à la trentaine de points de contrôle concernés. L’occasion d’amener davantage de clients dans les ateliers Point S et de faire grossir, du même coup, la base de propriétaires de véhicules OuiCar.

 

1 2