Claude Cham

A la Une Coronavirus
Bien que soutenus par l'organisation professionnelle qui les représente, la FIEV, les équipementiers automobiles ont sévèrement souffert de la crise économique engendrée par l'épidémie de Covid-19, tant au niveau de l'approvisionnement et de la production que de la trésorerie. Néanmoins, la solidarité semble de mise entre les acteurs du secteur et ceux-ci attendent beaucoup du plan de relance envisagé par le gouvernement pour préserver les nombreux emplois qu'ils représentent en France.
Actualités Coronavirus & déconfinement
Le programme GARAS, développé par l'école des Arts et Métiers et ses anciens élèves, va permettre aux équipementiers adhérents de la FIEV ainsi qu'aux acteurs de leur supply chain de reprendre leur activité dans des conditions sanitaires et industrielles optimales.
Actualités Organisations professionnelles
La Fiev vient de créer son fond de dotation nommé Keyros afin de financer des actions d'intérêt général pour la recherche, le développement et la promotion des nouvelles mobilités en France. Par ailleurs, son organigramme a été modifié avec la nomination de plusieurs vice-présidents.
A peine élu, Claude Cham, le nouveau président de la Fiev, doit faire face au brutal départ de trois grands des adhérents, a fortiori français, que sont Valeo, Faurecia et Plastic Omnium. Ont-ils quitté la Fiev pour la PFA (Plateforme Automobile) à cause de l'élection de ce président historique comme la rumeur le laisse entendre ? Pas si sûr. Et pas si simple...
À l’occasion de son Comité Directeur, le Syndicat des Fabricants d’Équipements et Pièces Automobiles (SFEPA) a nommé Claude Cham président du SFEPA et de la FIEV (Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules) à compter du 1er avril 2019. Et pour la seconde fois: il présidait déjà ces deux instances entre 2009 et 2015...
Equip Auto 2015 a eu son visitorat, ses exposants et donc, son succès. Mais la fracture entre les exposants du hall 5 et du hall 6 s'est matérialisée comme jamais, du moins entre les exposants “d'en bas” majoritairement dans le premier et ceux “d'en haut”, majoritairement dans le second. Le premier était bondé, l'autre seulement “fréquenté”. Pourquoi ? Probablement d'abord et surtout parce que trop de stands d'exposants, ceinturés et bâillonnés par leurs règles de représentation stratosphériques, ne savent plus “faire envie” comme avant. Et si on changeait ça ?
Claude Cham, président d’Equip Auto, Jacques Mauge, président de la Fiev, Christian Reguis, secrétaire général de la FFC et Mario Fiems, directeur d'Equip Auto, étaient entre autres présents sur le plateau-télé du Salon animé par Emmanuel Taillardat. Apparemment, au soir de la clôture de l'événement, tout le monde était content de l'édition 2015...