clim’

Nos récents articles sur les fluides frigorigènes Duracool et Deepcool, non homologués par les constructeurs dans le cadre de la recharge clim, ont suscité des interrogations de nos lecteurs, en particulier sur le moyen d’identifier la “pollution” d’une boucle de clim au R134a ou au R1234yf par l’un de ces deux produits. Pas si simple, pour les fabricants de stations de charge et les distributeurs spécialisés…
SNDC, tire à nouveau la sonnette d’alarme quant à la non homologation par les constructeurs des fluides frigorigènes Duracool (et Deepcool), ainsi que sur les contraintes techniques et écologiques qu'ils contournent, contraintes qui pèsent sur leur récupération suite à la purge de la boucle d’air conditionné. Une polémique relancée par la volonté de Rapid Pare-Brise de proposer une prestation clim sur fond de Duracool ?
Présent pour la deuxième année consécutive sur le salon Rétromobile, Diéseliste de France confirme sa volonté d’apporter des pistes de diversification à ses adhérents. Qu’il s’agisse d’entretien-réparation de véhicules anciens, d’Eco Révision, de climatisation et, plus récemment, d’installation de boîtiers de conversion Superéthanol-E85 en partenariat avec FlexFuel, voilà autant de sujets que les dirigeants de l’association pourront aborder à l’occasion de La Caravane du tour de France de Diéséliste de France 2018, qui sera lancée d’Île-de-France le 10 avril prochain.
Un témoignage anti-fluide frigorigène 1234yf, déposé sur notre site, a été en même temps multi-diffusé sur d'autres sites d'information. Valorisant le "combat" de la députée européenne Michèle Rivasi contre les dangers supposés de ce nouveau fluide, ce commentaire provenait en fait... d'un ordinateur du même Parlement européen ! Quand le "buzz" nous prend pour des buses ?
Pendant que l’on fait un –mauvais– procès au 1234yf (voir «fausse alerte au gaz mortel»), on occulte la carrière plus insidieuse et bien plus dangereuse d’un «fluide frigorigène de substitution» : le Deepcool (ou Duracool). Celui-là semble vraiment inflammable et explosif, mais cette fois sans presque personne pour s'en inquiéter...  
Auto Plus, puis plusieurs télés, ont bruyamment dénoncé le caractère mortel du gaz réfrigérant 1234yf lorsqu’il s’enflamme. Seul hic : l'actuel R134a a le même défaut. Et bien que ce dernier équipe des dizaines de millions de véhicules, il n'a jamais tué personne ! L’hebdomadaire et ses confrères TV ont certes réussi un scoop... mais qui ne résiste pas à la vérité scientifique !