CNPA

Le 19 mars 2019 était organisée l’assemblée générale constitutive de l’OPCO Mobilités, issue de la volonté des parties prenantes d’articuler les missions dévolues aux Opérateurs de Compétences (OPCO) autour d’un outil paritaire commun. L’OPCO Mobilités permet la convergence de l’ensemble des acteurs vers une mobilité multimodale, durable, sûre et connectée.

Le CNPA, qui a souhaité mettre l’année 2019 sous le signe de l’artisanat, lance une campagne nationale sur le thème de l’entretien éco-responsable. Objectif : apporter auprès des agents et des réparateurs indépendants un argumentaire pour sensibiliser leurs clients automobilistes aux bienfaits d’un entretien régulier de leur véhicule. Et replacer ainsi les pros au centre d’une politique de gestion des parcs où l’après-vente est trop souvent oubliée…

Sur le papier, la création de l’APAM par l’accueil de 5 fédérations en son sein a du sens. Face au CNPA qui est sorti seul en tête de la première étape de la représentativité fin 2016, l’alternative d’une seconde organisation professionnelle affichant 25% des entreprises syndiquées garantit une salutaire pluralité. A condition bien sûr que les chapelles s’unissent réellement en une seule et même cathédrale syndicale…

L’analyse prospective commanditée par la branche concessionnaires du CNPA s’est également penchée sur l’activité carrosserie. Et force est de constater que l’avenir ne s’éclaircit guère pour la réparation-collision. En revanche, le bris de glace devrait connaitre une hausse spectaculaire en valeur. Dans un cas comme dans l’autre, LE facteur principal est l’émergence des ADAS dans le parc roulant…

L’annonce par Edouard Philippe du report de six mois de la prochaine mise à jour du contrôle technique n’a pas tardé à faire réagir. Tandis que le CNPA ne décolère pas du report du CT sans concertation avec la filière concernée, l’Association Eco-Entretien compte bien mettre ce temps à profit pour mobiliser un maximum de professionnels et sensibiliser le plus de gens autour des bienfaits écologiques et économiques de l’éco-entretien…

 

Alors que cette année 2018 voit l’Observatoire national des déchets de l’automobile (ONDA) fêter sa quinzième année d’existence, celui-ci a tiré le bilan forcément positif d’une décennie et demie d’action. En soulignant l’engagement croissant de toute la filière automobile dans la prise en compte des enjeux environnementaux liés aux différents types de collecte de déchets et au recyclage de ces derniers.

1 2 3 23