CNPA

Dans l’accès obligatoire aux données techniques, les réparateurs ont accès à la reprogrammation des calculateurs, du moins dans les lois et dans les normes appliquées par les constructeurs et issues des règles dictées par l’Europe. Mais jusqu’à présent, l’utilisation du “passthru” reste du domaine de la théorie car l’application est beaucoup plus complexe…

Éviter qu’à court terme, près de 50% des réparateurs indépendants ne soient disqualifiés pour cause de calculateurs à maintenir, c’était l’objectif du CNPA. Il vient d’annoncer l’avoir atteint pour 85% du parc roulant. Et il maintient son effort pour en couvrir 100%, pour les calculateurs passés et surtout à venir. Le tout, assorti d’un module de formation dédié que les organismes de formation sont prêts à déployer…

Et voilà donc les tant attendus résultats officiels du contrôle technique de l’année 2018. Une année folle où la dimension politique de l’état du parc roulant a éclipsé le rôle strictement sécuritaire et environnemental de la législation. Les contre-visites ne se sont certes pas vraiment emballées. Mais cette modération, déjà difficile à interpréter, exclut surtout l’éventuel effet du contrôle anti-pollution renforcé toujours politiquement suspendu à l’assagissement des gilets jaunes…

1 2 3 25