Cour d’appel

Le 15 novembre dernier, la Cour d’appel de Paris vient de confirmer le jugement de première instance prononcé en mars 2015 par le Tribunal de commerce, condamnant ainsi Chevrolet à indemniser ses ex-concessionnaires français à hauteur de 10 millions d’euros au lieu des 8,5 millions initiaux. Ultime rebondissement du combat juridique qui oppose, depuis quatre ans, Chevrolet à ses anciens distributeurs ?