data

A la Une Véhicule connecté
Un document réalisé à la demande du CCFA relève les risques importants pour les constructeurs que pourrait engendrer la mise en application de l’article 32 de la LOM relative à l’accès aux datas des véhicules connectés. Et sa lecture ne laisse guère de doute quant aux futures batailles que va devoir livrer la rechange indépendante pour obtenir un accès effectif aux données…
Depuis le 1er avril 2018, le eCall est obligatoire sur tous les nouveaux modèles de véhicules légers. Si la sécurité qu’il apporte à l’usager n’est pas à remettre en cause, il soulève toutefois des inquiétudes quant au maintien de la libre concurrence. C’est dans ce contexte que la FNA a été reçue en délégation le 11 avril 2018, par les représentants en France de la Commission européenne et du Parlement européen.
A la suite d’une intense campagne d’influence des défenseurs de l’après-vente indépendante réunis au sein du CECRA (dont le CNPA) au Parlement européen, la commission des Transports et du Tourisme (TRAN) vient d’adopter un rapport visant à garantir un libre accès aux données des véhicules à l’ensemble des acteurs de la réparation auto, dans le respect des données personnelles de tous. Une première étape avant un vote en séance plénière du Parlement, qui devrait obliger la Commission Européenne à légiférer sur le sujet d’ici la fin de l’année 2018.