dépanneurs

A la Une Coronavirus
Dans la lutte contre la propagation du covid-19, les organisations professionnelles se mobilisent toutes pour informer et soutenir leurs adhérents. Si les positions du CNPA et de la FNA sont connues depuis hier, la rédaction en a joint plusieurs autres -de la FFC à la CFEA en passant par le Métier Contrôle Technique du CNPA et le SPP- afin de connaître leur positionnement quant à l’attitude que les professionnels doivent adopter sur le terrain.
Un avis de la CEPC (Commission d'examen des pratiques commerciales) vient de l'énoncer : les assureurs, plateformes de gestion de sinistres et assisteurs devront bientôt se soumettre à l’obligation de mentionner noir sur blanc les clauses volumétriques dans leurs contrats d’agrément et conventions commerciales passés avec les réparateurs et dépanneurs. En clair : les remises demandées aux réparateurs devront dorénavant être proportionnées à des volumes de véhicules à réparer. Des remises négociées de gré à gré et effectuées en pied de facture, en fin d’année, ou les deux.