désinfection

Carrosserie Coronavirus
Jusqu'à fin février 2021, les compagnies et mutuelles d'assurance s'engagent à accompagner les carrossiers en ce qui concerne la prise en charge des frais de désinfection des véhicules et l'accélération du règlement des sinistres, comme ils avaient pu le faire jusqu'à l'été dernier. Le CNPA s'en est publiquement réjoui.
Alors que la désinfection des véhicules est l'objet de différends entre assureurs et réparateurs quant à sa prise en charge, l'ensemble des réseaux d'entretien automobile ont pris le soin de la mettre en œuvre afin de rassurer leurs clients. Des clients qui, toutefois, ne sont pas égaux quant à l'attention qu'ils portent envers la désinfection de leur voiture, comme le montre une récente étude conduite par CosmétiCar.
Carrosserie Coronavirus
Sur le terrain, les réparateurs non agréés font de plus en plus face à des refus d'indemnisation par les assureurs de leurs forfaits de désinfection de véhicule mis en place dans le cadre de l'épidémie de Covid-19. Et si certains donneurs d'ordres acceptent de finalement prendre en charge la prestation, ils continuent de différencier carrosserie et vitrage...
Face aux risques liés au processus de désinfection des véhicules, Tunap appelle à la vigilance et alerte sur une utilisation déraisonnée de certains produits désinfectants dans l’habitacle et les systèmes de climatisation. Ceux-ci peuvent être particulièrement nocifs pour les voies respiratoires. Pour éviter cela, Tunap conseille d’utiliser des produits adaptés pour nettoyer chaque surface.