échange standard

Comme chaque année depuis trois éditions, Bosch Classic était présent sur le salon Rétromobile pour présenter ses services aux collectionneurs particuliers et aux professionnels de la réparation spécialisés dans les véhicules anciens, qu’ils soient adhérents du réseau Bosch Classic Service ou non. Et en 2019, c’est sur les pièces remanufacturées et sur la réparation/reprogrammation électronique que l’équipementier insiste.

MotorXChange, le spécialiste de l’échange standard moteur vient de se trouver une nouvelle identité avec la marque Moteur Rechange. Une façon de surfer sur la nouvelle législation relative aux pièces issues de l’économie circulaire (PIEC) et de renforcer sa gamme de services, avec une nouvelle famille de produits au catalogue -les étriers de frein- et encore plus de garages partenaires, auxquels elle s’adresse également avec la marque Carlove.

Il aura fallu attendre sa 14e version pour qu’il paraisse enfin ! L’arrêté d’application de l’article L224-67 du Code de la consommation, relatif à la possibilité d’user de pièces issues de l’économie circulaires (PIEC) pour la remise en état d’un véhicule, entrera en vigueur le 1er avril 2019. Il s’avère moins contraignant pour les réparateurs qu’en ses versions initiales, mais n’est toutefois pas totalement satisfaisant pour toutes les organisations professionnelles du secteur…

L’échange standard est l’un des services phares proposés par Bosch. Celui-ci l’inclut dans l’offre de pièces de réemploi, obligatoire depuis janvier 2017. Remises à l’état du neuf dans les usines de Bosch, pas moins de 16 000 pièces, classées en 30 familles de produits, sont accessibles aux professionnels.

Après avoir fêté ses 70 ans d’existence en 2016, Niort Frères, principal distributeur du groupement Autodistribution, en volumes comme en chiffre d’affaires, vient d’annoncer l’ouverture d’un nouveau site à La Vaupalière (76), épicentre de son activité de commerce d’outillage et d’équipements de garages, d’équipements industriels et de stations-service privatives.

Le marché des pièces issues de l’économie circulaire s’annonce plein de promesses pour les fournisseurs de pièces de réemploi (PRE) comme de pièces d’échange standard. Lizarte, spécialiste espagnol du remanufacturing de colonnes et crémaillères de direction, d’injecteurs, de pompes d’injection et de compresseurs de clim, se positionne donc clairement. Et son président espère des réparateurs français qu’ils sauront proposer à bon escient à leurs clients l’offre d’échange standard présente sur le marché.

1 2 3