entretien

Non, il n’est nul besoin de salles blanches pour réparer et entretenir des batteries de véhicules électriques et hybrides. Et si nombre de constructeurs préfèrent encore tenir la tache loin des mains des techniciens de leur réseau, ce n’est pas le cas de Mitsubishi. Le constructeur japonais forme d’ores et déjà ses pros les plus chevronnés à la tâche. Et elle n’a rien de sorcier : seule la rigueur compte. Et l’habilitation électrique, bien sûr.

 

Quatre ans après, le CNPA et le cabinet TCG Conseil ont remis ça ! En poussant, cette fois, leur analyse prospective jusqu’à 2022. Le nombre d’opérations d’entretien-réparation et de changement de pneus pourrait chuter de presque 7% par rapport à 2013. Heureusement, le recul du marché de l’après-vente, en valeur, devrait n’accuser qu’une baisse de moins d’1%… Et le canal indépendant est parti pour détenir 60% de la valeur du marché !

Boosté par le succès de la révision avec garantie constructeur préservée, Midas veut accroitre son réseau en s’appuyant sur des pros de l’auto, mais pas que. Attirant les prospects d’autres secteurs, l’enseigne du groupe Mobivia entend ainsi se (re)développer dans des zones géographiques où elle n’est que peu présente à son goût, à commencer par la région parisienne.

 

1 28 29 30 31 32