experts en automobile

Carrosserie Réparation-collision
De mutuelle privilégiant la proximité avec l’assuré et le dialogue entre ses prestataires, la MAIF semble devenue, depuis son aventure avortée au sein de SFEREN, particulièrement directive avec “son” réseau d’experts… Et nombre d’entre eux seraient sur la sellette faute, d’ici 2022, d’avoir rejoint l’un des grands réseaux d’expertise automobile ou d’avoir tout simplement vendu leurs missions… voire leur cabinet tout entier !
Tribunes libres Réparation-collision
Comme en témoigne le nombre de commentaires sur notre récent article sur la campagne de rappel de 2 500 véhicules achetés d'occasion suspectés d'être des épaves roulantes, le sujet continue de polariser les acteurs de la réparation-collision. Et l'observateur attentif du secteur qui nous avait déjà transmis une tribune en octobre dernier à ce sujet ressort à nouveau sa plume acérée...
Carrosserie Expertise
C’est le 15 décembre prochain que la procédure de rappel expresse des 1 200 véhicules d’occasion identifiés par la Délégation à la sécurité routière (DSR) comme dangereux doit prendre fin. Mais compte tenu de la très faible indemnisation de l’expertise de sécurité à laquelle les propriétaires desdits véhicules doivent se soumettre à leurs propres frais, les questions concernant la réelle sécurité des véhicules autorisés à être remis à la route pourraient demeurer…
Carrosserie Sécurité routière
Elle était en préparation depuis plusieurs mois, elle a finalement eu lieu à Saint-Laurent-du-Var (06), dans les locaux de la Fédération française de l’automobile (FFA). La toute première session de formation à la procédure Véhicule endommagé (VE) destinée aux réparateurs a réuni une quinzaine de professionnels le 12 octobre dernier, venus recevoir les enseignements de deux formateurs de l’INSERR : Michel Barret et Michel Loisel.
Le comité de suivi Véhicules endommagés (VE), organisé le 23 octobre dernier par la Direction interministérielle à la sécurité et la circulation routière (DSCR), a rassemblé autour de la table les représentants des divers organisations professionnelles. Parmi lesquelles le CNPA, disposant de trois sièges, qui a émis quelques pistes d’évolution pour l’avenir de la procédure VE.
D’après nos confrères du quotidien Le Parisien, environ 1 250 nouvelles épaves roulantes illégalement validées VO par un expert ont été identifiées par les gendarmes d’Amiens et de Senlis. Une nouvelle affaire VGE qui devient l'occasion pour l'agence Generali locale de lancer un étonnant discrédit sur les experts indépendants dont «il faut se méfier». Des indépendants qui apprécieront sûrement…
Parce qu’à l’occasion d’un reportage du Journal de 20 heures de France 2, le 4 janvier, sur les arnaques aux faux VO/vrais VGE, la chaîne publique a attribué à la profession d’experts en automobile le chiffre de 5 à 7% d’experts « véreux », la CFEA a violemment réagi. Non, ce chiffre ne vient pas d’elle, et les fraudeurs qui font aujourd’hui l’objet de poursuites judiciaires ne seraient pas plus d’une dizaine, soient moins de 0,3%...
A l’occasion de deux jugements rendus le 7 septembre dernier suite à des procédures de recours direct envers MMA et la MAIF, le Tribunal d’instance de Pertuis, dans le Vaucluse (84), a reconnu à chaque fois à l’assuré non responsable son droit au “libre choix de l’expert” ainsi qu’au caractère non contradictoire de la première expertise dans la gestion d’un sinistre. Deux éléments qui apportent de l’eau au moulin des partisans de la rupture du lien expert-assureur au profit du seul automobiliste.
La récente déclaration du président de la branche Carrossiers du CNPA, Yves Levaillant, en faveur du libre choix de l’expert a dérangé le Landerneau de l’expertise automobile… mais pas toutes les organisations professionnelles d’experts, cependant, puisque le Syndicat des experts en automobile indépendants (SEAI) a répondu par courrier à M. Levaillant en affirmant partager ce combat !