FNA

Opisto, plateforme spécialisée dans les pièces de réemploi et la Fédération Nationale de l’Automobile (FNA) ont signé une convention de partenariat. Une collaboration qui répond aux besoins d’une mobilité responsable, équitable et durable voulue par la FNA autour de la Pièce Issue de l’Économie Circulaire (PIEC).

Communiqué victorieux de la FFC, contre-communiqué relativiste de la FNA : la guerre de la représentativité qui agite et durcit les relations entre organisations professionnelles depuis 2014 vient de trouver une nouvelle illustration. Logiquement, la FNA a voulu répondre à l’annonce par la FFC d’un apport d’adhérents venus des structures FNA-06 et FNA-83…

Sur le papier, la création de l’APAM par l’accueil de 5 fédérations en son sein a du sens. Face au CNPA qui est sorti seul en tête de la première étape de la représentativité fin 2016, l’alternative d’une seconde organisation professionnelle affichant 25% des entreprises syndiquées garantit une salutaire pluralité. A condition bien sûr que les chapelles s’unissent réellement en une seule et même cathédrale syndicale…

Il aura fallu attendre sa 14e version pour qu’il paraisse enfin ! L’arrêté d’application de l’article L224-67 du Code de la consommation, relatif à la possibilité d’user de pièces issues de l’économie circulaires (PIEC) pour la remise en état d’un véhicule, entrera en vigueur le 1er avril 2019. Il s’avère moins contraignant pour les réparateurs qu’en ses versions initiales, mais n’est toutefois pas totalement satisfaisant pour toutes les organisations professionnelles du secteur…

Le 22 mai dernier a été entériné le premier contrat stratégique de la filière automobile, associant l’ensemble des organisations représentatives de la filière et l’Etat. Il recense les engagements sur les cinq prochaines années de toutes les parties prenantes afin de répondre aux mutations technologiques, écologiques et sociétales du secteur…

1 2 3