FNAA

Il fallait s’y attendre: après les pubs de Feu Vert et de Midas, c’est au tour de Renault et Citroën de déployer des spots TV et radio attaquant leurs concurrents indépendants. L’escalade de cette guerre des réseaux n’est pas du goût de la rechange et la réparation indépendantes, qui se donnent le temps d’évaluer juridiquement ces publicités « dénigrantes ». Mais les deux constructeurs n’ont-ils pas également pris le risque de vexer leurs réseaux Motrio et Eurorepar?
1 14 15 16