FOG

Profitabilité retrouvée, retour sur le terrain de la distribution traditionnelle, redéploiement des gammes… Un an après sa renaissance, Nouvelle Fog Automotive affiche à nouveau dynamisme et ambition !
Hier en fin d’après-midi, le tribunal de Commerce de Paris a confirmé la reprise de Fog Automotive Production SA et de Fog Automotive Distribution SA par la société L’Auto-Contact SAS qui détient Sopartex. Cette fois, c’est donc sûr et certain : le fabricant de matériel de garage va pouvoir se réinventer un destin.
Dans une semaine, le tribunal de Commerce de Paris va étudier une seule et unique offre de reprise de Fog : celle de Sopartex, le distributeur français spécialiste de la vente directe. L’idée a du sens, en termes financiers comme en termes de complémentarité et de synergies…
Pour son 8ème congrès, l’ANEA (Alliance National des Experts en Automobile) a réuni plus de 450 experts et autres personnalités du monde de la réparation-collision au CNIT de La Défense, le 4 avril dernier. Et du hall d’accueil à l’assemblée générale élective de l’après-midi, en passant par les tables rondes du matin, la question de l’avenir proche de l’expertise automobile et de ceux qui la pratiquent semble n’avoir jamais été aussi prégnante…

EXCLUSIF – Fog malade d’Autovision

(5 044 vues) - 16 mai 2013 / 1 commentaire

La colère des salariés de Fog –récemment licenciés ou encore en poste– est partout la même : l’actionnaire Autovision n’a rien fait pour aider Fog. Pire, précisent certains : pendant que le fabricant de Briare coulait, le patron d’Autovision poussait les feux sous S2M, une autre de ses sociétés directement concurrente de Fog. Et à y regarder de plus près, c’est effectivement incompréhensible, voire troublant…
Vendredi dernier, le CE de Fog Automotive a validé le plan initial de la direction et entériné le licenciement de 58 personnes sur les 134 que compte encore le fabricant de matériel de garage (voir «Peut-on encore sauver le Soldat Fog ?»). L'avenir est à la vente directe... et probablement à la revente.
Depuis ce matin 11 heures, une manifestation des salariés de Fog Automotive se déroule devant leur entreprise de Briare. Ils souhaitent ainsi peser sur le mandataire et la direction, réunis cet après-midi pour peaufiner un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE). Objet de leur action : obtenir du mandataire et du tribunal qu'avant de trancher, ils explorent au moins d’autres solutions que le seul plan de la direction...