Francis Bartholomé

Alors que cette année 2018 voit l’Observatoire national des déchets de l’automobile (ONDA) fêter sa quinzième année d’existence, celui-ci a tiré le bilan forcément positif d’une décennie et demie d’action. En soulignant l’engagement croissant de toute la filière automobile dans la prise en compte des enjeux environnementaux liés aux différents types de collecte de déchets et au recyclage de ces derniers.

Entrée dans l’Association Eco Entretien (AEE), l’Alliance nationale des experts en automobile (ANEA) souhaite voir ses experts devenir tiers de confiance en s’appropriant l’eco diag, préalable à toute future prestation d’éco entretien. Les organisations professionnelles de réparateurs sont vent debout. Ont-elles compris qu’un tel précédent pourrait effectivement importer dans la mécanique le même contrôle économique que le couple expert/assureur a durement imposé à la réparation-collision ? Probablement…

Du 17 au 24 mars, pour la troisième édition de la semaine des métiers des services de l’automobile, 180 CFA et 150 entreprises ouvrent leurs portes et organisent plus de 500 événements dans toute la France pour sensibiliser les jeunes aux métiers du commerce et de la réparation automobile…

A la suite d’une intense campagne d’influence des défenseurs de l’après-vente indépendante réunis au sein du CECRA (dont le CNPA) au Parlement européen, la commission des Transports et du Tourisme (TRAN) vient d’adopter un rapport visant à garantir un libre accès aux données des véhicules à l’ensemble des acteurs de la réparation auto, dans le respect des données personnelles de tous. Une première étape avant un vote en séance plénière du Parlement, qui devrait obliger la Commission Européenne à légiférer sur le sujet d’ici la fin de l’année 2018.

Dans le cadre des Assises de la Mobilité qui se clôturent le 13 décembre en vue de la loi d’orientation sur les mobilités prévue au premier semestre 2018, les organisme professionnels membres de l’Association Eco Entretien lancent un appel solennel au Gouvernement pour favoriser le concept et son déploiement afin d’agir rapidement sur un parc roulant de 40 millions de véhicules…

Depuis le 6 novembre 2017, il n’est plus possible de passer par les préfectures pour obtenir une carte grise. De même, l’inscription au permis de conduire se fait maintenant numériquement. Le CNPA accompagne ces transformations depuis de nombreuses années afin de permettre aux professionnels de l’automobile de suppléer aux services de l’État.

1 2 3 4