GFK

Si le marché du pneu VL et VUL en 2017 s’est révélé étal par rapport à l’année 2016, c’est qu’il a été sauvé de très peu d’un recul certain par les pneus hiver, en hausse notable, et par la dynamique forte des pneus toutes saisons. Et comme annoncé par certains manufacturiers premiums récemment, le mix des pneus TC4 (tourisme, camionnettes, 4×4) fait la part de plus en plus belle aux grandes dimensions, boostées par la part croissante des SUV et crossovers dans le parc roulant français.

Le Syndicat des professionnels du pneu (SPP) a tiré le bilan, le 2 mars, du marché sell-out des pneumatiques en 2016. Une année marquée par un léger recul des volumes mais une vraie baisse des prix moyens sur le segment TC4 (tourisme, camionnette, 4×4/SUV). Et surtout, un exercice qui a permis de confirmer le poids des pneus “budget” dans les parts de marché. Et l’envolée d’un segment encore sinistré deux ans plus tôt : le pneu toutes saisons.

Avec l’évolution des modes de déplacement et un climat clément pour la deuxième année consécutive, le marché du pneu TC4 (VP, VUL et 4×4) est resté très contenu en 2014. Le volume global a même reculé pour la première fois depuis 2009. Mais dans ce contexte plutôt défavorable, les marques premium continuent, et plus que jamais, de dominer les ventes.

Le pneumaticien tenait salon cette semaine à la Porte de Versailles, à Paris, et le P-DG de Vulco Développement, Hervé Dabin, en a profité pour tirer un bilan de 2014 et projeter l’enseigne vers 2015. Une année de renforcement du réseau, de visibilité de ses adhérents sur Internet et d’appui sur l’offre web pour renforcer la présence des clients en magasins.