Gipa

À l’initiative de Mégacities Institute, le GiPA a mené une enquête auprès d’automobilistes possédant des véhicules équipés de systèmes autonomes tels que le freinage d’urgence, le régulateur de vitesse ou l’assistance au stationnement. Même si ces automobilistes émettent quelques petites des réserves sur leur utilité ou leur fonctionnement, ces équipements seront pris en compte pour le rachat d’un nouveau modèle. Quant à l’autonomie totale, la plupart sont prêts à mener l’expérience, surtout chez les gros rouleurs et les plus jeunes.

Pour s’ouvrir le marché croissant de l’entretien des flottes en LLD comme celui des particuliers de plus en plus convertis à la LOA, il faudra que les réparateurs indépendants s’inspirent de l’exemple des carrossiers, qu’ils soient en réseau ou pas. Mais cela va demander une profonde révolution culturelle que les enseignes multimarque vont avoir probablement du mal à insuffler…

Même si on déteste le Diesel, l’intérêt général veut pourtant que l’on cesse de le condamner trop vite. Car même si on l’interdisait, il resterait là pour de longues années, inertie du parc roulant oblige. Le tuer serait d’autant plus injuste qu’il est devenu, même si c’est aujourd’hui inaudible, un moteur réellement vertueux écologiquement. Il faut donc se battre sur deux fronts : entretenir au mieux les vieux moteurs polluants et laisser sa chance à leur nouvelle génération. Explications…

Un jour ou l’autre, Carglass déploiera un concept de carrosserie rapide qu’il rode pour l’instant au Benelux, en Italie et même au Brésil. Si les carrossiers traditionnels n’y prennent garde, Carglass pourra tranquillement créer ce marché et se l’approprier. Non seulement l’enseigne fera alors un malheur en s’adjugeant l’essentiel de ce nouveau business, mais elle fera surtout le malheur des pros qui ne veulent toujours pas adouber le spot repair. Que ça leur plaise ou pas, l’heure du choix a sonné…

Le phénomène de concentration à marche forcée observé dans le secteur de la distribution des pneumatiques mène-t-il inéluctablement à une mainmise de l’ensemble de la chaine par les manufacturiers ? Tel était le thème d’une table ronde organisé le 15 juin dernier par notre confrère Le Pneumatique et où les indépendants, malheureusement pas (assez) présents, ont des cartes à jouer…

Chaque publication des chiffres annuels de l’Observatoire de la petite entreprise donne lieu au même constat. Celui d’un décalage de ses statistiques du business de la réparation automobile et de la santé des garages et carrosseries avec les données des autres études (FFC, GiPA, réseaux…). Alors où sont réellement les vrais chiffres et qui peut prétendre détenir la photographie la plus ressemblante au marché français de la réparation ?

1 2 3