GPC

Alliance Automotive Group (AAG) a attendu les premières torpeurs de l’été pour annoncer le rachat du Groupe Todd, le distributeur de pièces, accessoires et services poids lourd aux 35 succursales et aux 22 ateliers destinés aux camions, remorques, bus, cars et VUL. La frénésie de concentration dans la distribution de pièces continue…

Si la convention Top Garage / Top Carrosserie a été l’occasion de fêter les 20 ans du réseau et de présenter la feuille de route pour un futur techniquement ambitieux, le groupement de distribution AAG a dévoilé le lancement de plusieurs offres inédites en matière de pièces, dont la marque américaine Napa de son grand frère GPC…

Le pure-player allemand KFZteile24 est à vendre. Et on dit tous les grands groupes de distribution européens (constructeurs compris) intéressés par ses quelque 175 M€ de CA rentables car bien soutenus par un marché allemand où le prix de la “pièce digitale” est raisonnablement remisé. Un signe de plus de l’inévitable réconciliation à venir entre pure-players et acteurs traditionnels ? Oscaro devrait le premier se poser cette question avant d’en subir la réponse…

Tous ne seront pas surpris de voir Autodis Group renoncer sur le fil à son introduction en Bourse. Les paris sur son retrait allaient bon train depuis de long mois. Mais le possible coup de bluff est toutefois jugé très improbable par le monde de la finance qui note que le process est allé trop loin pour avoir été factice…

Nordic Forum, le distributeur européen détenu par Hella, est à vendre. Deux ultimes postulants restent en lice, dont l’incontournable et insatiable LKQ, par le truchement de son implantation suédoise Mekonomen. Mais qui pourrait encore endiguer la conquête d’une Europe de la pièce que LKQ Corp s’approprie sans grand partage depuis 2011 ?

En publiant l’obligatoire «document de base» qu’exigent les autorités boursières, Autodis Group vient de franchir une étape décisive de son introduction en Bourse. 1ère partie du décryptage de cette mine d’informations passionnantes sur l’entreprise, son marché et ses ambitions : Autodis y démontre aux investisseurs qu’un a priori peu séduisant marché de la rechange peut néanmoins nourrir durablement la croissance à deux chiffres d’un champion du secteur…

Reuters l’a révélé : Bain Capital prépare l’introduction en Bourse d’Autodis Group (Autodistribution). La recherche d’une banque pour accompagner le projet a commencé. Si Bain Capital arrive à ses fins, le groupe français deviendra le seul champion européen coté en Bourse. Et de fait, le seul capable de financer une croissance rapide puisque le seul financièrement armé pour rivaliser avec les deux ogres américains LKQ et GPC qui pour l’heure, raflent les meilleures  opportunités européennes sans aucune résistance…

1 2