Guerre des pubs

Décidément, la communication des centres auto Feu Vert s’apparente à des coups de pieds dans la fourmilière. Après ses désormais fameux coups de griffe à l’encontre des constructeurs («c’est tellement rassurant de payer plus cher»), voici que le chat remet le couvert dans un nouveau spot télévisé doublé d'une étude BVA sur les prix des pneumatiques. Et cette fois, le félin sort l’artillerie lourde de la publicité comparative...
Après l’offensive «anti-concessionnaires» de Feu Vert, puis celle, plus posée, de Norauto, c’est au tour de Midas (membre du groupe Norauto) de venir chatouiller les réseaux constructeurs avec un argument-choc : une révision identique, respectant la garantie constructeur... à -43% par rapport aux réseaux de marque! Un argument renforcé par une campagne télé agressive: on y voit un consommateur payer sa facture dans une concession avec... son oeil et son bras !
Feu Vert a la communication incisive : dans ses spots télé, il s’attaque ouvertement au positionnement-prix de l’après-vente des réseaux constructeurs. Et utilise l’argument encore mal connu des automobilistes qui permet de faire entretenir un véhicule hors réseau de marque sans perdre la garantie constructeur…