Heiko Carrie

Menacée par le recul du marché du diesel, l’usine Bosch de Rodez, spécialisée notamment dans la production d’injecteurs, ne supprimera pas autant d’emplois que prévu. En effet, un accord de transition pour préserver les emplois vient d’être signé entre les syndicats et la direction, afin d’éviter les licenciements et de laisser l’opportunité à l’équipementier et aux partenaires sociaux le soin de définir un projet industriel pour le site d’ici 2021.
Une semaine après que son président, Volkmar Denner, a présenté les résultats financiers de Bosch pour l’année 2017, c’était au tour de Heiko Carrie, président de Bosch France Benelux de tirer le bilan de l’année écoulée pour l’activité de l’industriel allemand dans l’Hexagone. Et avec 5,2% de croissance, notre pays s’est avéré très performant, en particulier pour ce qui est de la branche des Solutions Mobilité.