ICDP

A la Une Etude européenne ICDP
Dans cette étude ICDP sur le marché de la réparation-collision dans 5 pays d'Europe, les carrossiers français se détailleront et se désoleront, mais trouveront aussi motifs à se comparer et se consoler. Une autre évidence transparaît : réparateurs et assureurs sont les deux perdants du marché, quel que soit le pays. Ils n'en sont que plus condamnés à se respecter et s'entendre...
A la Une Avenir de la carrosserie
Alors que la réparation-collision devient de plus en plus consommatrice de formation, d'investissements et de compétences, alors qu'elle a de plus en plus de mal à attirer des professionnels rebutés par les salaires et les conditions de travail, n'est-il pas urgemment temps pour les assureurs et les constructeurs de revisiter habitudes et certitudes pour réfléchir enfin à la meilleure façon d'assouplir le prix des pièces et de mieux financer la main d’œuvre ?
Actualités Atelier Prospective
L’institut d’étude ICDP annonce la parution d’une nouvelle étude sur l’évolution du marché de l’après-vente automobile à l’horizon 2030. Il y analyse les risques et les opportunités pour chaque acteurs de l’aftermarket alors que les mutations technologiques et les changements de comportement auront profondément modifié l’environnement de l’entretien-réparation. Avec l’émergence d’un nouveau concept pour le secteur : celui de coopétition...
Voilà qui devrait convaincre un peu plus les ateliers de s’équiper en outils de calibrage ADAS et de se former. Selon la société d’études Allied Market Research, le marché mondial d’équipement ADAS des véhicules en 1ère monte va passer de près de 36 milliards d’euros en 2018 à plus de 170 milliards en 2026. A vos outils de calibrage et à vos formations…
Cette toute nouvelle enquête d'ICDP constate que la commande en ligne domine chez les réparateurs agréés et arrive seconde chez les MRA (respectivement 60% et 42%). et dans les deux cas, derrière le bon vieux téléphone (27% chez les RA et 52% chez les indépendants). Mais surtout, elle montre définitivement que très peu de réparateurs vont encore physiquement chez leurs distributeurs !
Quelle relation les réparateurs français ont-ils avec Internet ? Combien sont-ils à acheter leurs pièces et pneus en ligne ? Auprès de quels sites ? Combien d'entre eux montent les pièces apportées par les consommateurs ? Internet a-t-il déstabilisé la distribution traditionnelle des pièces, indépendante comme constructeur ? Les réponses apportées par la partie française de cette nouvelle étude européenne d'ICDP(*) sont passionnantes...
Une étude que ICDP a réalisée auprès de 300 réparateurs confirme que la demande en pièces de rechange alternatives s’accroît, mais que le poids et la préconisation des pièces d’origine restent majoritaires chez les réparateurs traditionnels (voir aussi "Pièces amenées par le consommateur : 7,5% des demandes d'entrées-atelier !")...
Une étude d’ICDP, qui projette différentes variables jusqu’en 2015 (évolution des ventes VN, évolution du parc, évolution des entrées après-vente, etc.), constate plusieurs faits marquants qui tous convergent vers une évidence: la guerre de l’après-vente va se durcir entre réseaux de marque et réparateurs indépendants.