ICR Auto

En juin dernier, Bosch intimait l’ordre à ICR Auto de retirer les produits de sa marque de son site de vente en ligne «injecteur-diesel.com», sous peine de saisir la justice. La raison ? Les injecteurs mis en ligne n’étaient pas nécessairement remanufacturés dans les règles de l’art. Le site est «en maintenance» ; sa boutique sur ebay, indisponible. Mais l’offre d’ICR Auto reste en ligne… sur le «Bon Coin»…

Nous l’annoncions en « dernière minute » dans un article consacré à la pièce de réemploi dans la newsletter de la semaine dernière («Pièces de réemploi : un avenir radieux !») : les alternatives aux pièces neuves -échange standard, échange réparation et/ou pièce de réemploi- étant de plus en plus demandées, il apparaît que certains indélicats surfent sur cette vague en mélangeant un peu (trop) les genres. En clair, en mentant sur la qualité de la pièce et, in fine, en engageant indirectement le nom du fabricant de la pièce en question. Voilà donc la suite de l’histoire, qui oppose en fait Bosch à ICR Auto, spécialiste de l’injection diesel…