INNOVATION GROUP

Patrick Nardou, le président de la FFC-Réparateurs, s’est mis en colère hier en découvrant qu’Innovation Group (Nobilas) est devenu membre de la FFC-Équipementiers. Il s’y était opposé en juin dernier et pensait l’affaire réglée, tient-il à faire savoir en s’insurgeant : son avis n’a donc pas été pris en compte et il n’en a même pas été informé ! Pas aussi simple, rétorque Patrick Cholton, président de la FFC qui regrette vivement l’affrontement public, mais reprend point par point les reproches qui lui sont faits…

Les carrossiers qui sont partis pour signer les nouveaux contrats Nobilas feraient peut-être bien d’attendre un peu : en effet, l’entrevue qui s’est déroulée mercredi entre le CNPA, Axa et Nobilas n’a pas débouché sur une saisine de la DGCCRF. Ce qui signifie que le couple AXA/Nobilas pourrait envisager d’adoucir certaines clauses des contrats proposés…

C’est la FFC qui l’a souligné dans un communiqué : à Lille, des carrossiers ont quitté la réunion Axa/Nobilas avant la fin. Ce n’est pas la seule : à Montpellier, au cours d’une session questions-réponses musclées, 20 des quelque 25 carrossiers présents ont aussi quitté la salle. Si Nobilas garantit des volumes aux carrossiers, les carrossiers ne garantissent pas le volume des présents aux réunions régionales…

Plus de 50 témoignages (!) nous sont parvenus concernant directement ou indirectement Nobilas. 36 citent explicitement la société, 35 sont très critiques dont 26 sont publiés… et un seul, reçu le 18 novembre dernier, est positif ! Il est vrai que les gens heureux sont toujours moins enclins à témoigner que les insatisfaits. A ce titre au moins, ce témoignage « pro-Nobilas » mérite d’être entendu. Surtout qu’il est parfaitement assumé et semble totalement spontané…

Malgré le contexte de nos relations compliquées avec Nobilas (voir «Nobilas nous menace…»), Axa a bien voulu répondre à nos nombreuses questions sur son accord avec  la plateforme de gestion de sinistres qui agite maintenant l’ensemble des acteurs de la réparation-collision. Les réponses de Philippe Cousin, son directeur des achats assurantiels et des prestataires extérieurs, sont particulièrement intéressantes. En l’occurrence, AXA ne rime pas avec langue de bois…

Nobilas nous menace de deux procès. Mieux qu’un long discours, il suffit de cliquer ici ou sur le document ci-dessous pour prendre connaissance de la longue mise en demeure que l’entreprise nous a adressée le 28 octobre dernier. Ce courrier fait suite à la publication de nos deux articles en date du 18 septembre dernier traitant du rapprochement d’AXA et de Nobilas. Mais si Nobilas veut vraiment attaquer tous ceux qui s’interrogent, ses avocats vont avoir un sacré boulot…

Le nouvel ensemble AXA/Nobilas vient de résilier les 1 900 réparateurs AXA et finalement, pas les carrossiers «Nobilas», montrant ainsi que les prochains contrats rejoindront les dures conditions de la plateforme. Et voir Nobilas, ses achats obligatoires en peinture, pièces et services prendre du poids ne plaît guère aux réseaux en général et en particulier, à ceux des groupements de distributeurs de pièces et de peinture…

1 2