Julien Dubois

A la Une Pièce phygitale
Depuis son lancement officiel à la veille du déconfinement, la place de marché BtoB Partakus poursuit son déploiement. La couverture nationale devrait être atteinte d'ici 6 mois, pendant que la réceptivité des réparateurs, servie par une offre pièces et services croissante, semble vouloir se confirmer...
A la Une Place de marché BtoB
Parts Advisor, startup incubée par l'Alliance Renault-Nissan, vient de se rebaptiser Partakus, en hommage au célèbre gladiateur qui avait mené une rébellion d'esclaves contre Rome. Sauf que son Rome à lui s'appelle la désintermédiation de la filière de la pièce, dont Amazon est le héraut, et Partakus entend le combattre sur le terrain des services plutôt que sur le terrain du prix, beaucoup trop favorable au géant américain et à ses avatars chinois comme Ali Baba.
A la Une Analyse
En quoi la place de marché Partakus est-elle novatrice ? En quoi surtout peut-elle séduire des distributeurs et des réparateurs qui ont souvent vécu la digitalisation du marché de la pièce plus comme une épreuve que comme une opportunité ? Peut-être parce qu'elle intègre dans ses gènes la composante des services et donc, la structure des prix qui justifient la préservation d'un circuit long que veulent détruire à leur seul profit les Amazon, Alibaba et consorts...
Après avoir fait ses armes pendant près de deux ans sur le marché italien, la start-up Parts Advisor, dont l’actionnariat est composé de la seule Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, lance sa place de marché en France. Avec pour but de faciliter la disponibilité des pièces de rechange pour les réparateurs en les connectant au stock des distributeurs de son secteur.
Si d’évidents avantages semblent se dessiner à l’avenir pour Speedy sur le plan des achats après l’arrivée de Bridgestone dans son capital, ainsi que de probables synergies avec le réseau du manufacturier, First Stop, ce rachat est, selon la direction de l’enseigne, la validation de toute une stratégie initiée par Jacques Le Foll lors de sa reprise de Speedy en 2011.
Le réseau d’entretien-réparation rapide Speedy a profité, ce 18 février, de l’ouverture de son nouveau flagship center à Clamart, dans les Hauts-de-Seine, pour évoquer ses résultats 2015. Et surtout sa politique de développement réseau et ses ambitions pour la suite de l’année 2016, voire même encore plus loin.
A l’occasion de l’édition 2015 de Franchise Expo, Speedy a donné quelques clefs sur sa stratégie pour le reste de l’année. L’enseigne, qui vient de multiplier par 5 son résultat net, est redevenue rentable et mise sur le service client, pour lequel elle s’est distinguée l’an dernier. Parmi les pistes, le "Vide Garage", qui permettra aux centres d’écluser leur stock "dormant" en optimisant la main d’œuvre.
Armé de son bidon et de son flexible, le technicien de Speedy part en croisade contre les crevaisons. Le réseau propose en effet un nouveau forfait : le «Stop Crevaison». Étonnant non, qu’un spécialiste du pneumatique propose une solution anti-crevaison à ses clients ? En tout ...