Laurent Desrouffet

Actualités Réseaux Réseaux multimarque
Refaire vite surface après deux mois de confinement et une chute de 80% d'activité est déjà un challenge. Mais le réseau AD, fort et fier d'être resté massivement sur le pont et d'avoir affronté les multiples embuches d'une période folle, a bien l'intention de se donner les meilleures chances de rebond avec un plan de relance ambitieux chargé de ne rien rater de la reprise en cours et de son été porteur...
A la Une Distribution & réparation
Autodistribution a tenu vendredi à détailler le dispositif déployé dans toute la France pour rester malgré tout à la disposition des marchés VL et PL. Une décision réaffirmée dès les premières heures du confinement à tous les niveaux de l'entreprise, ont souligné devant la presse Stéphane Antiglio et l'état-major du groupe. Et ce, en dépit d'une activité qui s'est effondrée jusqu'à -70% dans les régions les plus sinistrées...
La plénière consacrée à l'activité mécanique des réseaux a levé le voile sur les grands chantiers des 4 années à venir. Nouvelles prestations à l'atelier pour légitimer l'excellence technique des adhérents, nouveau DMS, nouveaux services... Dans la continuité de Référence 2018, Préférence 2022 ouvre de nouveaux business aux adhérents, notamment une clientèle professionnelle devenue stratégique.
Réunis par l’Association des journalistes techniques et économiques (AJTE), les principaux acteurs de la distribution BtoB en ligne ont débattu sur le futur modèle de développement du canal numérique. Et l’avenir dessine un probable rapprochement des compétences des hyper-spécialistes BtoB du web et des multi-spécialistes historiques du canal traditionnel. Au bénéfice final du pro de l’entretien lui-même....
Tirant un bilan flatteur de l’année passée, l’Autodistribution se projette vers l’horizon 2018 en misant sur une offre pièce toujours plus large, une logistique encore plus fine, et des services accompagnant les professionnels vers plus d’activité.
7 millions de révisions ont disparu entre 2008 et 2013, soit l’essentiel des 9 millions d’entrées-atelier perdues en 5 ans ! Seul potentiel émergeant de cette Bérézina : les “problèmes spécifiques” qui sont parallèlement passés de 6 à 8 millions d’ordres de réparation. Seul bémol : ils exigent équipement, formation et technicité…