Les Affranchis

Dans son édition du dimanche 4 juin dernier, l’émission de M6 spécialisée dans l’auto, “Turbo”, s’est penchée sur le coût moyen sinistre si cher aux assureurs, et sur ses corollaires. “Rôle économique” de l’expert instrumentalisé, pression déontologique sur ces mêmes experts, conventions IRSA, impact sur les primes d’assurance… Tout ou presque y est passé, des problèmes aux solutions, parmi lesquelles l’inévitable procédure de recours direct en cas d’accident non responsable.

La société auvergnate Les Affranchis, spécialisée dans la gestion de sinistre indépendamment de toute compagnie d’assurance et tournée vers le conseil aux automobilistes, vient de conduire, en compagnie des étudiants de l’ESC Clermont, une enquête statistique révélant l’ignorance du client final vis-à-vis de son bon droit en matière de réparation. En particulier suite à un sinistre non responsable.

La toute jeune association de femmes chefs d’entreprise de carrosserie, les Répar’Actrices, fondée à l’initiative de membres de la FFC-Réparateurs, a été officiellement présentée lors du 3e Colloque de la Carrosserie en Aquitaine, qui s’est tenu à Bordeaux fin novembre. L’occasion pour le métier de faire la part belle aux femmes qui l’ont embrassé, seules ou avec leur mari, et qui sont particulièrement motrices dans la vie de leur entreprise et celle de leur syndicat.

Attentif aux débats des parlementaires dans le cadre du projet de loi “Macron” pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, Florian Mourgues, expert en automobile de son état, observe que les avancées que pourrait permettre la loi dans le libre choix de l’expert font face aux attaques d’arguments pro-assurance. Et ce, sans véritable opposition des principaux représentants des experts, ANEA en tête.