LKQ Corporation

Derrière l’habituelle et spectaculaire croissance de son chiffre d’affaires annuel (+22% en 2018 pour 11,9 milliards de CA), LKQ Corporation va sûrement encore devoir rassurer. Notamment en ce qui concerne ses activités européennes, moteur essentiel de ses résultats, alors que son bénéfice a reculé de 10,4%…

Démissions emblématiques chez Euro Car Parts (ECP), filiale de LKQ Europe, dont celle de son fondateur Sukhpal Singh Ahluwalia, également membre démissionnaire du conseil d’administration de LKQ Corporation. Ces départs traduisent un profond et inquiétant désaccord sur la stratégie du distributeur américain pour redresser son cours de bourse (-41 % en un an). Solution prochainement adoptée : une vague massive de licenciements…

Même si cette nomination sera effective le 1er avril prochain, ce n’est pas une “infox” : le prochain N°2 de LKQ Europe s’appelle Arnd Frantz, l’homme qui a structuré la rechange chez Mahle. C’est donc un équipementier d’expérience qui va prendre la direction exécutive du premier distributeur européen de pièces et grand consolidateur du secteur. Certains le voient même devenir P-dg en succédant à terme à John Quinn, l’actuel CEO de LKQ Europe…

Mekonomen, le distributeur suédois contrôlé par LKQ Europe, vient d’annoncer être en train de finaliser la reprise du Danois FTZ et du Polonais Inter-Team, entités du distributeur Nordic Forum détenu par Hella. Ces deux rachats, pour un chèque de 395 millions d’euros, ajouteront quelque 500 millions d’euros au chiffre d’affaires de LKQ. Et du coup, le géant américain devient majoritairement européen…

Visiblement conscient qu’il manquait encore une stratégie de consolidation à sa mosaïque de rachats européens, LKQ Europe vient de convier ses grands investisseurs en Angleterre pour leur présenter son grand programme continental d’intégration. Stocks ultra-modernes, ERP omniscient, concentration des achats, e-commerce, big data… On sait à peu près tout des prochaines années européennes de LKQ…

Nordic Forum, le distributeur européen détenu par Hella, est à vendre. Deux ultimes postulants restent en lice, dont l’incontournable et insatiable LKQ, par le truchement de son implantation suédoise Mekonomen. Mais qui pourrait encore endiguer la conquête d’une Europe de la pièce que LKQ Corp s’approprie sans grand partage depuis 2011 ?

3ème et dernière partie de notre série d’articles sur LKQ et Genuine Parts Company (GPC), les nouveaux rois de l’Europe de la distribution indépendante. Où l’on découvre que GPC, le géant américain de la distribution de pièces auto mais aussi industrielles, est culturellement bien plus proche que LKQ Corporation de cette Europe de l’après-vente qu’il vient pourtant juste de découvrir en rachetant Alliance Automotive Group…

LKQ Corporation et Genuine Parts Company sont les nouveaux rois de la distribution de pièces en Europe. Pour mieux les connaître et les comprendre, nous analysons leurs moyens et leurs parcours dans une série de trois articles. Après «l’ère nouvelle des “prédateurs-distributaures”», ce deuxième volet de notre enquête se consacre à la très rapide croissance et surtout à la profonde mutation du groupe LKQ Corporation, mutation issue principalement des conquêtes européennes de sa filiale LKQ Europe…

LKQ Corporation et Genuine Parts Company sont les nouveaux rois de la distribution de pièces en Europe. Leurs tailles initiales, doublées des capacités d’investissement liées à leur présence en Bourse, leur permettent de faire la loi en dirigeant le mouvement de concentration qui bouleverse notre marché continental. Pour mieux les connaître et les comprendre, nous retraçons leurs moyens et leurs parcours dans une série de trois articles. Premier volet : l’ère nouvelle des  “prédateurs-distributaures”…

1 2