Michèle Rivasi

Un témoignage anti-fluide frigorigène 1234yf, déposé sur notre site, a été en même temps multi-diffusé sur d'autres sites d'information. Valorisant le "combat" de la députée européenne Michèle Rivasi contre les dangers supposés de ce nouveau fluide, ce commentaire provenait en fait... d'un ordinateur du même Parlement européen ! Quand le "buzz" nous prend pour des buses ?
Pendant que l’on fait un –mauvais– procès au 1234yf (voir «fausse alerte au gaz mortel»), on occulte la carrière plus insidieuse et bien plus dangereuse d’un «fluide frigorigène de substitution» : le Deepcool (ou Duracool). Celui-là semble vraiment inflammable et explosif, mais cette fois sans presque personne pour s'en inquiéter...