Nexus International

A la Une Freinage
Annoncé il y a quelques mois, le retour de la marque Bendix en France s’associe d’un accord de distribution avec ID Rechange. La gamme, positionnée "premium", vise avant tout les MRA. Sa notoriété va aussi permettre à TMD Friction, qui produit l’offre sous licence, de toucher dans un second temps l'internaute-automobiliste.
Bendix, marque emblématique sortie du marché à l'occasion de la revente de l'activité freinage d'Honeywell à Federal Mogul en 2014, va renaître en Europe –et donc en France. A partir du 1er juillet –c'est-à-dire dès demain !–, le propriétaire de la marque qu'est toujours Honeywell a concédé la licence continentale à l'équipementier américain MAT Holdings, gros faiseur en plaquettes et disques principalement produits en Inde...
3 ans seulement après sa création, le groupement d’achat international Nexus a très largement dépassé ses objectifs avec un CA consolidé de ses adhérents de près de... 13 milliards d’euros ! La convention internationale du groupement tenue cette semaine à Montreux (Suisse) a été l’occasion d’une impressionnante démonstration de force.
En marge d’Equip Auto et du stand de son adhérent français ID Rechange, le groupement Nexus Automotive International tenait son congrès international à Chantilly. L’occasion de réunir en France la presque totalité de la cinquantaine d’adhérents des 65 pays déjà couverts par le groupement et de présenter ses nouveautés, dont une MDD baptisée "Drive+"... et le déploiement des premiers réparateurs sous enseigne "Nexus Auto" en France...
Europe, Moyen-Orient, Afrique du Sud, Chine, Amérique du Sud et maintenant... l’Amérique du Nord ! Le jeune groupement international Nexus Automotive pousse vite, lui qui est né de la vieille Europe il y a à peine 16 mois. Fort de 5 milliards d’euros cumulés, Nexus est entré dans la cour des grands. Et sait visiblement faire la cour aux grands...
Voilà que naît un 5ème groupement d’achats et de distribution transfrontalier destiné à fédérer des distributeurs nationaux : Nexus Automotive International. Il revendique déjà 750 millions d’euros d’achats via ses premiers adhérents britannique, espagnol, français et jordanien. Et il affirme qu’il doublera cette taille rapidement en garantissant un poids satisfaisant en Europe, Afrique et Moyen-Orient…