NHTSA

A en croire les autorités de sécurité routière américaines, les ADAS sont trop imparfaits, les technologies trop différentes et leurs promesses trop variables pour inspirer confiance aux automobilistes. Au contraire même : les incidents, accidents et plaintes se multiplient. Et si les utilisateurs finissent par les déconnecter systématiquement à force d'anxiété, pourquoi les feraient-ils entretenir comme le marché semble le promettre aux réparateurs incités à s'équiper et se former ?