Opel

Au détour d’une interview donnée à notre confrère Challenges, Pierre-Noël Luiggi, le patron d’Oscaro, a lâché une bombe : General Motors l’aurait interrogé dans le cadre de la recherche d'un «partenaire pour distribuer [ses] pièces détachées par Internet en Europe». Au nom du constructeur, GM France a démenti fermement tout projet de ce type, avec Oscaro ou avec quelqu’autre site de vente à particuliers que ce soit…